war-dogs-avis

Je vous présente War Dogs

Après avoir bien accroché sur cette histoire, mais voulant me divertir simplement, j’ai regardé War Dogs, un film américain sorti en France en 2016. Le réalisateur est Todd Philips, il s’entoure d’un casting composé d’acteurs reconnus, mais aussi de probables futurs grands talents d’Hollywood. On retrouve donc notamment Bradley Cooper, Miles Teller, Jonah Hill et Ana de Armas. Cette comédie dramatique se déroule durant la guerre d’Irak et met en scène deux amis d’enfance qui se lancent dans le trafic d’armes afin de gagner de l’argent.

Des héros plutôt banals

Ces deux amis possèdent des personnalités différentes. L’un plutôt leader dans l’âme, excessif en tout genre, possède un profil de véritable entrepreneur véreux. Il s’agit d’Efraim Diveroli. Il est à l’origine du business des deux comparses. Son signe le plus distinctif reste son rire absolument incroyable, qui est d’ailleurs contagieux derrière l’écran. Rien que pour cela, le film mérite d’être vu. Le second, plutôt suiveur dans l’affaire, quoique très indépendant dans la vie, est plus discret, calme et raisonné, c’est David Packouz. Il a une vie bien rangée avec sa femme qu’il aime et travaille comme il peut afin de gagner un peu d’argent.Les ingrédients d’un bon film.Ce sont donc les aventures peu communes de ce duo que nous invite à suivre ce film exaltant. En effet, retraçant l’histoire incroyable de ces deux personnages, Todd Philips s’inspire de la vie réelle de ces deux garçons afin de scénariser un film qui obtient une critique plutôt favorable. Les deux héros montent une petite entreprise afin de répondre à des appels d’offres de l’armée américaine.

war-dogs-film-avis

Après des débuts difficiles, ils gagnent énormément d’argent et s’engagent sur des marchés colossaux. Leur entreprise devient de plus en plus grande et les deux amis recrutent des profils de chasseurs de bonnes affaires bougeant dans le monde entier. Cependant, pour assurer leurs engagements, les deux amis doivent se rendre sur place et prendre des risques inconsidérés. Un rythme de vie effréné, le contact de personnes dangereuses, la tentation de l’illégalité, l’appétit des grosses sommes d’argent… sont autant d’éléments qui mettent en péril leur amitié. Les deux amis se font finalement rattrapés par la justice américaine.Ce film met en évidence certains dysfonctionnements dans le gouvernement américain par l’excellente scénarisation de l’histoire de ces deux individus.

La promotion du film en France dérape

C’est une anecdote particulièrement drôle qui lie le film à la France, et qui s’est déroulée lors de la promotion de celui-ci auprès de la télévision française. Planifiant sa présence sur les différents plateaux de la télévision afin de faire la promotion du film, l’acteur Jonah Hilll n’aura pas l’occasion de voir beaucoup d’entre eux. En effet, invité sur le Grand Journal de Canal Plus, le très bon comédien américain n’a que très peu apprécié l’humour de la chroniqueuse de l’émission faisant une blague à propos de sa carrière et de ses talents d’acteur. Le comédien refusant par la suite de se rendre sur tous les autres plateaux français. Un bon moyen de faire parler de lui et du film. Au final, c’est une communication efficace sans déployer d’efforts…astucieux !